Lasagnes bolognaises

Une autre de mes spécialités salées sont les lasagnes. Je ne présente pas ce plat de pâtes typiques, mais pour moi ce qui permet de réussir à tous les coups ses lasagnes (hormis bien sur de faire mijoter sa sauce tomate 2 heures minimum !!) c’est la couche de sauce béchamel qui recouvre le dernier étage de lasagne et qui garantie l’étanchéité ainsi qu’une cuisson «à l’étouffée» ce qui donne tout son moelleux à ce plat. 

 

Or je ne vous apprendrai rien en vous disant que dans la béchamel il y a à la fois du lait et du beurre… Autant vous dire que je me suis cassée le nez un certain nombre de fois avant d’arriver à une version sans protéines de lait qui soit acceptable à la fois en goût mais aussi en texture. Mais ça y est je tiens the recette de béchamel sans PL. Je l’ai refaite hier soir à l’occasion de la venue de Maman et Bernard qui adorent tous les deux les lasagnes et je saute donc sur l’occasion de vous la présenter…

 

Hier j’ai fait une version boeuf, et courgettes/champignons pour l’obligatoire couche de légumes mais je mets également souvent en complément du boeuf des légumes encore plus verts comme des blettes ou des épinards, ou alors un mélange des lamelles de courgette/carotte/céleri (les 3 préalablement blanchis à l’eau) ou bien courgette/poivron/aubergine. J’ai également fait un jour une version agneau haché avec des aubergines qui était fameuse.

Lasagne7

 

 

Pour 8 à 10 personnes

 

1  kilogramme de viande de boeuf hachée

1 litre de coulis de tomate 

1  kilogramme de tomates pelées

1 gousse d’ail 

3 oignons

2 morceaux de sucre

8 petites courgettes

750 grammes de champignons de paris

basilic

huile d’olive

4 cuillères à soupe de purée d’amande blanche

4 cuillères à soupe de farine de blé

300 millilitres de lait de riz

noix de muscade

 

PREPARATION

 

Préparation de la sauce bolognaise.

 

Eplucher finement la gousse d’ail et un oignon et les faire revenir dans une grande sauteuse.

 

Ajouter le coulis de tomate, les tomates pelées, le basilic et les deux morceaux de sucre et laisser mijoter à feu moyen.

 

Eplucher finement un oignon et le faire revenir avec la viande hachée. 

 

Ajouter la viande à la sauce tomate, baisser le feu et laisser deux heures minimum en remuant de temps en temps. La sauce doit réduire d’un quart environ.

 

Préparation des légumes

 

Eplucher le dernier oignon, et le faire revenir avec de l’huile d’olive.

 

Eplucher et couper en dés les courgettes, puis les ajouter dans la poêle pour les faire colorer.

 

Emincer finement les champignons en lamelles et les ajouter en fin de cuisson dans la poêle. 

 

Réserver les légumes ainsi précuits.

 

Préparation de la sauce béchamel

 

Mettre dans une casserole la purée d’amande et faire chauffer sur feu moyen.

 

Ajouter la farine et mélanger au fouet pour éviter les grumeaux.

 

Ajouter peu à peu le lait de riz tout en continuant à mélanger pour que la sauce épaississe. Adapter la quantité de lait à la quantité et à la texture recherchée.

 

Quand la sauce est prête la saler et la «muscader».

 

Montage des lasagnes

 

Préchauffer le four à 200 °C.

 

Dans le fond du plat verser un peu de sauce tomate.

 

Tapisser le plat de pâtes à lasagne précuites sans laisser d’espaces vides.

 

Ajouter une couche de sauce bolognaise puis recouvrir d’une nouvelle couche de pâtes à lasagne.

 

Ajouter la couche de légumes puis de nouveau des pâte à lasagne, de la sauce bolognaise, des pâtes à lasagnes.

 

Répartir la sauce béchamel sur le dernier étage de pâte à lasagne puis la couvrir partiellment de sauce tomate (le fond de la casserole en général…).

Enfourner pour 40 minutes environ. Au bout de 25 minutes il peut être judicieux de couvrir le plat d’un film aluminium pour éviter que les couches supérieures se dessèchent.

 

«Tajine» kefta

Après l’american lunch d’hier nous nous sommes régalés ce soir d’un plat typique du Maroc : un tajine. Je dois avouer que j’adore les tajines (il vaut mieux car n’aimant pas le couscous mon choix est un peu limité dans les restaurants de cuisine maghrébine…). Je n’ai pas encore investi dans un vrai plat en terre pour la simple et bonne raison qu’ils ne fonctionnent pas sur ma plaque à induction (grrr).

 

L’un de mes tajines préféré est le tout simple tajine kefta avec les délicieuses boulettes de boeuf et d’agneau haché très parfumées. Quand j’ai vu des boulettes de ce type dans le bac de MrP. j’en ai tout de suite stocké dans mon congélateur. Honnêtement cela aurait été encore meilleur avec des boulettes faites maison j’en suis certaine. L’avantage c’est que la préparation de ce plat m’a prise en tout 10 minutes !

 

Nous avons dégusté ce tajine sans le traditionnel pain (la boulangerie arabe était fermée) que j’ai donc remplacé par de la graine de couscous (hérésie absolue d’après l’une de mes amies qui m’a déjà expliquée à de nombreuses reprises qu’il ne faut absolument pas manger de semoule avec le tajine car sinon elle gonfle dans le ventre… je vous laisse juge) !).

 

Gonflement ou pas nous nous sommes régalés 

 

Tagine_bouletteTagine_boulette5

 

Pour 4 personnes

 

4 oeufs

300 grammes de boulettes de viande

1 gros oignon 

3 courgettes

2 poivrons (couleur au choix)

1 litre de sauce tomate maison

coriandre

 

PREPARATION : 

 

Dans une grande poêle à bords hauts faire revenir à feu moyen l’oignon haché et les poivrons émincés en lamelle (pour ma part j’ai utilisé le mélange trois poivrons de Mr. P.)

 

Quand ils sont presque cuits, ajouter les dés de courgettes.

 

Au bout de 10 minutes de cuison, verser la sauce tomate pour qu’elle recouvre les légumes et la faire chauffer.

 

Quand la sauce est chaude (à la limite de bouillir), disposer les boulettes de viande, baisser le feu et laisser cuire 15 minutes environ. (Si on utilise des boulettes fraiches il fait les faire revenir avant de les mettre dans la sauce et on peut réduire le temps de cuisson).

 

Creuser des puits et casser les oeufs. Couvrir et laisser cinq minutes environ à feu doux pour permettre aux oeufs de cuire.

 

Parsemer de coriandre fraiche avant de servir.