Hachis parmentier au poissons et céleri

Encore un hachis !! Et oui… C’est un grand classique chez nous et cela me permet de planquer des aliments peu appréciés des enfants sans qu’elles s’en rendent compte. Ici du céleri et surtout du poisson !

 

C’est donc une version hivernale du hachis : cabillaud/saumon pour le dessous et pommes de terre/céleri pour la purée. C’est également délicieux avec du haddock et des poireaux ou du saumon et du potiron mais nous en reparlerons…

 

Maude a adoré car elle aime le poisson cela a été un peu plus dur pour Louise alors comme d’habitude elles ont procédé à leurs petits échanges semi clandestins : donne moi ta purée et prends mon poisson…

 

Hachis_saumon_celeri2

Pour un grand plat

200 grammes de dos de cabillaud

200 grammes de pavé de saumon

1 cebette

800 grammes de pommes de terre à purée

1/2 celeri rave

20 centilitre de crème d’amande 

muscade

chapelure

 

PREPARATION

 

Préchauffer le four à 210 °C. 

 

Eplucher et mettre à cuire les pommes de terre  et le celeri dans une casserole. Quand ils sont cuits les écraser au presse purée ou à la fourchette. Ajuster la purée jusqu’à la consistance voulue à l’aide de la crème d’amande, du sel et du poivre, et éventuellement de la muscade.

 

Eplucher et détailler finement la cébette.

 

Détailler le poisson en cube et le mettre dans une poêle chaude avec la cébette. Faire revenir ce mélange jusqu’à coloration légère.

 

Dans un grand plat mettre le mélange de poisson au fond, recouvrir de purée de pommes de terre puis de chapelure de pain

 

Enfourner pour 30 minutes environ. Si la chapelure colore trop recouvrir le plat d’une feuille de papier d’aluminium.

 

Laisser refroidir 5 minutes hors du four avant de servir car c’est bouillant !

 

 

 

 

Pâtes express aux courgettes, pistou et saumon

Ca y est j’ai retrouvé ma tribu !! Pas totalement car Xavier est aussitôt arrivé aussitôt reparti en Suisse !! Mais il me reste les filles pour reprendre mes bonnes habitudes de cuisine… Il est vrai que c’est vraiment plus dur de cuisiner quotidiennement quand on est seul alors que dès qu’on est deux cela me parait totalement naturel… Bon j’arrête de vous raconter ma vie et on passe à la recette du soir …

 

Voici un plat complet prêt en quinze minutes tout compris qui allie féculent, légumes verts et poisson fumé… Que demander de plus !! Pour cette recette j’utilisais auparavant du pesto qui contient malheureusement du parmesan. Je l’ai donc remplacé par du pistou qui est un mélange d’ail pilé, de basilic et d’huile d’olive..

 

Les filles l’adorent donc j’en use et en abuse, il était donc normal que je vous le présente, même si ce soir je l’ai fait version simplifiée sans une petite sauce crème qui a manquée à Maude («Maman c’est super bon mais il manque la sauce jaune que j’adoooore !!). La sauce jaune en question étant tout simplement de la crème de riz dans laquelle je rajoute un peu de safran.

Penne_saumon

 

Pour  4 personnes

300 grammes de penne 

3 courgettes

1 gousse d’ail

basilic

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

200 grammes de saumon fumé

sésame doré

 

PREPARATION : 

 

Faire bouillir une casserole d’eau salée

 

Laver et couper les courgettes en petits dés.

 

Mettre les pâtes à cuire en suivant les indications pour le temps de cuisson.

 

Préparer un pistou en pilant le basilic avec la gousse d’ail hachée et une cuillère à soupe d’huile d’olive.

 

Mettre à revenir les dés de courgettes et, quand ils sont presque cuits, ajouter le pistou.

 

Egoutter les pâtes et les mélanger aux courgettes.

 

Emincer le saumon fumé et le mettre sur les pâtes.

 

Saupoudrer de sésame doré et servir aussitôt.

 

 

Tarte fine aux blettes et aux saumons

Ce midi, pour notre déjeuner je voulais faire manger aux filles des blettes. Or honnêtement ce n’est pas leur légumes préféré ! Je les ai donc cachées sous du saumon (qu’elles adorent !) et je les ai mises sur un intermédiaire entre une tartine et de la pizza…

 

J’avais vu sur la blogosphère il y a un certain temps cette pâte aux flocons d’avoine or comme il m’en restait un fond malgré les fournées de cookies je me suis lancée.

 

Il faut vraiment étaler finement la pâte pour qu’elle ne soit pas trop dure à la dégustation, mais le résultat nous a totalement convaincues. Cette tarte est beaucoup plus légère que les quiches habituelles où l’appareil est plus riche.

 

Je referai sans hésitation cette tarte fine en variant les garnitures. Pour les non allergiques je pense qu’avec des lamelles de fromage fondu cela doit être délicieux également !

Tarte_blettes_saumonTarte_blettes_saumon5

Pour 4 personnes environ

pour la pâte : 

125 grammes de farine de blé

60 grammes de flocons d’avoine

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

un peu d’eau

 

pour la garniture :

1 kilogramme de blettes

4 tranches de saumon fumé

1 pavé de saumon frais

graines de courge

 

PREPARATION

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Mélanger la farine et les flocons d’avoine. 

 

Ajouter l’huile d’olive et mélanger du bout des doigts.

 

Ajouter un tout petit peu d’eau, de manière à former une boule de pâte homogène. 

 

Etaler finement au rouleau à pâtisserie sur une feuille de cuisson, et placer sur une plaque.

 

Laver et couper les blettes en tronçons. 

 

Faire blanchir pendant 30 minutes environ. 

 

Enfourner la pâte pour une dizaine de minutes, ce qui permettra de la précuire.

 

Egoutter soigneusement les blettes et les hacher.

 

Disposer les sur la pâte précuite. 

 

Recouvrir des dés de saumons frais et fumés 

 

Saupoudrer de graines de courge.

 

Saler légèrement.

 

Enfourner pour 30 minutes environ, ou jusqu’à ce que la pâte soit croquante.

 

 

Cupcakes salés

Lundi, je me suis fait le petit cadeau d’assister à un cours de cuisine. Je participe à des cours à Montpellier donnés par deux frangines très complémentaires : Marie, naturopathe, très branchée sur la cuisine santé (graines germées, huiles essentielles, algues, sans gluten, sans protéines de lait) et Juliette, la pro de la pâtisserie (diplômée de l’école Ritz Escoffier de Paris SVP !!). J’ai mis le lien vers leurs sites respectifs ici et ici. 

 

J’ai déjà participé à des nombreux cours et c’est à chaque fois une mine d’informations, et l’occasion d’échanger trucs et astuces, bonnes adresses, le tout dans une très bonne ambiance. Cherry on the cake :  la dégustation de nos réalisations sur la terrasse sous le soleil.

 

Le thème du jour : Cupcakes salés et sucrés, et globalement sans protéines de lait (à deux exceptions près mais Maude et Xavier ne les ont pas mangés et nous avons trouvé des possibilités de substituions tout à fait gourmandes. Nous nous sommes régalés les yeux et les papilles. Mon préféré : l’association dinde, curry et bacon que je vais refaire très vite…..

 

Cupakes_salesCupakes_sales2Cupcakes_sales

Pour la base : pour 24 cupcakes environ

 

200 grammes de farine de blé

1 sachet de levure
6 œufs
200 millilitres de lait de riz
100 g de beurre végétal doux fondu

 

PREPARATION

 

Préparation de la base : 

Dans un saladier, mélanger le beurre pour en faire une pommade (soit en le laissant une nuit à température ambiante soit en chauffant le récipient légèrement). 

 

Ajouter le lait, la levure, les oeufs. 

 

Mélanger pour avoir une pâte homogène puis y ajouter progressivement la farine préalablement tamisée. 

 

Il n’est pas nécessaire de saler la base. 

 

La pâte à cupcake doit être souple et ne pas contenir d’air il est donc préférable de mélanger à l’aide d’une cuillère en bois ou de l’ustensile en forme de feuille des robots.

 

La base est prête…

 

 

Cupcake avocat, chorizo, piment

 

1/3 de la recette de base

3 avocats

20 petites tranches de chorizo

le jus d’1/2 citron

des petits piments verts pour la décoration

 

Préchauffer le four à 180 °C. 

 

Mixer avec le tiers la recette de base un avocat, le jus d’un demi-citron et quelques gouttes de tabasco. 

 

Couper en petits dés, puis faire revenir le chorizo avant de l’incorporer au mélange. 

 

Verser la pâte dans des moules à cupcake beurrés en les remplissant jusqu’aux 2/3 environ puis enfourner pendant 20 minutes environ. 

 

Sortir les cups du four et les laisser refroidir. 

 

Pendant ce temps préparer le topping. 

 

Mixer les deux avocats avec une goutte de citron (pour éviter qu’elle ne noircisse) et remplir une poche à douille avec un embout rond et large avec cette crème d’avocat. 

 

Déposer sur le cup froid l’avocat en formant en escargot à l’aide de la poche à douille. 

 

Décorer avec un piment rouge.

 

Si vous n’avez pas de problèmes d’allergies vous pouvez aussi mettre un carré frais dans cette crème pour la rendre plus compacte. La quantité de citron dans la base est a adapter au gout de chacun. Selon la qualité du chorizo, il peut être nécessaire de saler la pâte.

Attention à ne pas manger le piment qui fait juste fonction de déco !!

 

Cupcake dinde, bacon et curry

 

1/3 de la recette de base

1 escalope de dinde

4 tranches de bacon

curry et curcuma en poudre

une petite barquette de tofu fumé

 

Préchauffer le four à 180 °C.

 

Découper en petits morceaux la dinde et le bacon et les faire revenir. 

 

Ajouter les morceaux aux tiers de la recette de base, de la poudre de curry et du curcuma si nécessaire pour renforcer la couleur jaune. 

 

Verser la pâte dans des moules à cupcake beurrés en les remplissant jusqu’aux 2/3 environ puis enfourner pendant 20 minutes environ. 

 

Sortir les cups du four et les laisser refroidir. 

 

Pendant ce temps préparer le topping. 

 

Mixer le tofu fumé puis mélanger le à une pointe de curry et du curcuma pour obtenir une pâte assez jaune. 

 

Mettre le mélange dans une poche à douille avec un embout rond tout petit.

 

Déposer la crème sur les cups froids en formant des «spaghetti». 

 

Décorer avec une pincée de curcuma.

 

Là encore, si vous n’avez pas de problèmes d’allergies vous pouvez remplacer le tofu fumé par du Saint Moret (une barquette également). Selon la qualité du bacon, il peut être nécessaire de saler la pâte. Pour colorer, pensez aussi au colorant alimentaire en poudre jaune si vous n’avez pas de curcuma.

 

Cupcake saumon et échalotte 

(seule recette qui contient des protéines de lait dans la décoration et que nous n’avons pas subsituées)

 

1/3 de la recette de base

150 grammes de saumon fumé

1 grosse échalote

2 cuillères à soupe de graines de pavot

1 barquette de gervais frais

 

Préchauffer le four à 180 °C. 

 

Découper en petits morceaux l’échalote et la faire revenir dans une poêle.

 

Ajouter le saumon détaillé en petits dés aux tiers de la recette de base, les échalotes et les graines de pavot.

 

Verser la pâte dans des moules à cupcake beurrés en les remplissant jusqu’aux 2/3 environ puis enfourner pendant 20 minutes environ. 

 

Sortir les cups du four et les laisser refroidir. 

 

Pendant ce temps préparer le topping. 

 

Mettre le gervais frais dans une poche à douille avec un embout vague.

Déposer la crème sur les cups froids en formant une montagne. Décorer avec la ciboulette hachée finement.

 

 

J’ai beaucoup aimé cette recette mais elle n’est pas «Maude et Xavier proof», il faut donc envisager de changer le toping. Une solution serait peut être de faire une émulsion au siphon à base de crème d’amande… A suivre…