Gros gateau citron-noix de coco

Dans la série des recettes vues sur la blogosphère qui ont trainé pendant des mois dans mes favoris il y avait cette recette de Cléa d’un gâteau moelleux à la noix de coco et au citron. J’adore cette association entre l’acidité du citron et le sucré de la noix de coco.

N’ayant pas tous les ingrédients j’ai un peu modifié la recette initiale mais le résultat était néanmoins excellent et conforme à la description de Cléa. Cela a donné un gros gâteau à la croute bien cuite et légèrement sablée et à l’intérieur moelleux. Les filles n’en n’ont pas raffolé n’étant pas des inconditionnelles de la noix de coco mais Xavier et moi en revanche… nous avons fini le gâteau !

Dans cette recette la matière grasse est un mélange à quantité équivalente de purée d’amande complète et d’huile d’olive. De même n’ayant pas assez de farine j’ai complété avec de la Maizéna ce qui a encore accentué la légèreté du gâteau. Bref il va devenir l’un de mes classiques.

gateau coco citron

Ingrédients : pour un gâteau

20 centilitres de crème de noix de coco

120 grammes de farine de blé

160 grammes de maïzéna

120 grammes de cassonade

65 grammes de noix de coco en poudre

50 grammes d’huile d’olive

50 grammes de purée d’amandes complètes

2 oeufs

2 citrons verts

2 cuillères à café rases de levure

PREPARATION :

Préchauffer le four à 180°C.

Battre les oeufs avec le sucre pour que le mélange blanchisse et devienne mousseux.

Prélever le zeste et le jus des deux citrons et le mélanger avec la crème de coco. Il est normal que le jus de citron fasse légèrement cailler la crème de coco : fabrication de “buttermilk”.

Ajouter l’huile d’olive et la purée d’amande tout en continuant de battre.

Mélanger la noix de coco à la farine/maïzéna, puis à la levure.

Ajouter alternativement le mélange liquide et le mélange de poudre dans le bol du robot tout en continuant de battre. Arrêter le batteur quand le mélange est homogène.

Verser dans un moule de 20 cm de diamètre environ puis enfourner pour 45 minutes environ puis laisser refroidir totalement.

Moelleux chocolat Laurence Salomon

Il y a des recettes que je n’arrive pas à faire alors que tout le monde s’accorde à dire qu’elles sont parfaites : c’est le cas du gâteau au chocolat mousseux de Laurence Salomon. Anne Sophie a été la première à penser à moi en voyant sa recette sans beurre puis je l’ai retrouvée sur pleins de blogs depuis quelques mois.

 

Mon premier essai a été catastrophique : indémoulable et qui se brisait en mille morceaux !! Autant dire que cela m’avait un peu découragée.

 

Cet été j’ai décidé de retenter cette recette qui a aussi l’avantage d’être très légère en bouche un peu entre de la mousse et un soufflé au chocolat. J’ai donc fait une première version au miel dans un moule à cake (préalablement chemisé de papier sulfurisé) qui n’a remporté que peu de succès car parait il le gout de miel était trop présent et qu’il a fallu que je fasse cuire deux fois le temps indiqué (??). J’ai donc fait une deuxième version en respectant scrupuleusement la recette de Laurence Salomon en utilisant de la confiture maison aux abricots toute fraiche. J’ai opté pour des petits formats individuels dans des caissettes.

 

Verdict : des tous petits gâteaux mais qui sont mousseux, fondants et à la fois très corsé au chocolat ! J’en ai même mangé un demi (après un mois sans chocolat la tentation a été trop forte !!)

 

Pour 12 petites caissettes

2 oeufs

100 grammes de chocolat pâtissier

80 centilitres de lait de riz

3 cuillères à café de confiture d’abricots

1 cuillère à soupe rase de farine de blé 

1 cuillère à soupe bombée de purée d’amande

 

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 160°C. 

 

Casser le chocolat dans une casserole, ajouter le lait. Laisser fondre à feu très doux. 

 

Hors du feu, ajouter les jaunes d’oeuf, la purée d’amande, la farine et la confiture. Bien mélanger. 

 

Battre les blancs en neige souple, et incorporer délicatement au mélange. 

 

Verser dans des petites caissettes en papier (je les ai mises dans un moule pour qu’elles ne bougent pas trop)

 

Enfourner pour 10 minutes (15 pour la version dans le moule à cake).

 

Mettre immédiatement au frais, sur le rebord d’une fenêtre par exemple. Servir bien frais.

 

Cookies au muesli

Pendant les vacances c’est bien connu on se dépense… Ou on se repose cela dépend des cas. Nous en tout cas on est à mi chemin entre ces deux solutions… Ce qui ne change pas c’est la question rituelle de Louise et Maude vers 15H30 : «Maman, c’est bientôt l’heure du goûter non ??». Mes filles ont une horloge à la place du ventre !!

 

Comme j’ai pris le parti depuis un certain temps de boycotter les gouters industriels c’est soit du pain et du chocolat, soit des galettes de riz, soit des fruits secs, soit des gâteaux home made. La recette que je vous propose aujourd’hui rentre parfaitement dans cette catégorie puisqu’il s’agit de cookies faits à partir de muesli. Ils sont donc bourrés de céréales et peu sucrés : des gouters parfaits en résumé. Et ce n’est pas Xavier qui en a mangé au moins trois qui dira le contraire…

 

Une fois de plus la purée d’amande blanche remplace le beurre et apporte un léger fondant à ces cookies. Si vous n’êtes pas entourés de goinfres ces cookies se conservent très bien dans une boite hermétique pendant quelques jours !

 

A cette recette de base on peut ajouter des raisins secs (le muesli que j’ai utilisé n’en comptait pas assez au gout des mes gourmands !!) ou bien sur tout autre fruits secs selon son envie.

Cookies_muesli4

Pour 12 cookies environ

 

60 grammes de purée d’amande blanche

60 grammes de sucre roux

75 grammes de farine de blé

75 grammes de muesli

50 grammes de lait de riz

1 oeuf

1 pointe de couteau de levure

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 180 °C. 

 

Mélanger la farine, la poudre à lever, le sucre, les flocons et 1 pincée de sel. 

 

Ajouter le chocolat concassé en petits dés. Mélanger et ajouter l’huile et le lait. 

 

Former les cookies sur la plaque du four. 

 

Enfourner pour 20 mn environ.

 

Dès la sortie du four, décoller les cookies pour qu’ils n’attachent pas, puis laisser refroidir sur la plaque.

 

 

Muffins poire cranberries

Ce week end nous fêtions les 30 ans de ma copine Anne Sophie (si vous êtes gourmand allez voir son site Cookooning qui recense des pâtisseries toujours très tentantes…) dans notre maison de Port d’Alon. Elle avait donc prévu un grand buffet froid avec plein de bonnes choses à manger.

 

J’y ai adjoint des douceurs sans protéines de lait pour permettre à Maude et à Xavier de se faire plaisir aussi. Ils n’ont pas été les seuls car tout le monde m’a demandé les recettes… 

 

J’ai notamment préparé ces muffins poire cranberries qui étaient moelleux et très parfumés. Un vrai régal (enfin personnellement j’en ai mangé un quart !!). J’ai une fois de plus remplacé la matière grasse par un mélange amande (lait et purée) qui leur donne des bons acides gras à la place du vilain cholestérol !! Si on peut allier santé et gourmandise il ne fait pas se priver…

 

La base est la même pour tous les muffins alors laissez courir votre imagination…

Muffins_cranberries2Muffins_cranberries

 

Pour 18 muffins

 

4 oeufs

150 grammes de farine de blé

100 grammes de sucre

120 grammes de purée d’amande

80 grammes de lait d’amande

4 poires mûres

150 grammes de cranberries séchées.

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 200°C. 

 

Mettre les cranberries à tremper dans de l’eau tiède.

 

Dans un saladier, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. 

 

Ajouter la purée d’amande puis la farine.

 

Verser ensuite le lait d’amande et mélanger pour obtenir une pâte homogène. 

 

Peler et couper en petits cubes la poire. Ajouter les morceaux de poires et les cranberries égouttées à la préparation. 

 

Verser la pâte dans un moule à muffins siliconé (ou à défaut dans de petites corolles).

 

Faire cuire 20 minutes environ.

 

Laisser 5 min à four éteint.

 

Brownie aux noix du Brésil

Mercredi c’est pâtisserie (normal me direz vous les raviolis c’est long à faire !!)…

 

Et aujourd’hui j’ai décidé de satisfaire à mes envies de chocolat en testant une recette vue sur un blog de cuisine dont la rédactrice ne mange ni lait (cela me parle) ni gluten (ici). J’ai simplement remplacé la farine de riz par de la farine de blé ce qui n’a rien changé au résultat. J’ai volontairement gardé les noix du Brésil car elles sont pleines de bonnes choses pour la santé (du Sélénium pour ceux que cela intéresse…), et surtout elles ne donnent d’aphtes comme les noix de chez nous … Et pour une fois je n’ai rien changé à la recette. Et grand bien m’en a pris.

 

Le résultat : un brownie maison avec des gros morceaux de noix bien parfumé au chocolat comme je les aime. D’ailleurs je n’ai pas été la seule à me régaler car tout le monde a adhéré y compris Xavier qui normalement déteste les gâteaux au chocolat et aux noix ! Le mien était un tout petit peu cuit, car j’ai oublié de mettre le minuteur ! A refaire donc en variant les plaisirs (noix de macadamia ou encore noix de pécan ou les trois ensembles…)

 

Nous l’avons dégusté au goûter mais en dessert avec une boule de sorbet poire dessus cela doit être aussi délicieux (sans parler de glace vanille maison pour les non allergiques !!).

Brownie5

 

Pour un brownie de 20 cm de côté

 

2 gros oeufs

120 grammes de sucre roux

60 grammes de farine de riz

150 grammes de noix du Brésil

200 grammes de chocolat noir dessert

80 grammes de purée d’amande blanche

40 grammes d’eau

20 grammes d’huile d’olive

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 200°. 

 

Mixer 70 g de noix du Brésil. Concasser grossièrement le reste des noix du Brésil. 

 

Dans le bol du robot, battre les œufs et les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. 

 

Ajouter la farine puis la poudre de noix et les noix concassées. Battre doucement afin d’obtenir une pâte homogène. 

 

Réserver au réfrigérateur. 

 

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

 

Dans un bol, diluer l’huile d’olive avec la purée d’amande. Ajouter le chocolat fondu puis l’eau. 

 

Sortir le bol du réfrigérateur. Incorporer le mélange chocolat à la préparation et bien mélanger.

 

Mettre dans un moule en silicone du type moule moule à gratin.

 

Cuire 20 minutes environ à 200°. 

 

Laisser refroidir, le dessus du brownie doit former une « peau ».

 

Muffins chocolat cannelle

Week-end de Pâques toujours, donc encore et toujours du chocolat… Voici encore une recette simplissime que je réalise régulièrement le mercredi pour le goûter des filles  et le plus souvent avec elles. Je fais d’ailleurs de moins en moins de choses…

 

Dans cette recette traditionnelle de muffins j’ai simplement remplacé le beurre par de la purée d’amande complète. Elle est un petit peu plus granuleuse que la blanche et son goût est un peu plus prononcé ce que je trouve très agréable dans ces muffins. 

 

Aujourd’hui c’est la recette de base mais elle est totalement déclinable en y ajoutant des fruits secs, en enlevant la cannelle, en ajoutant du sésame blond,… Mon conseil gourmand : laissez libre cours à votre imagination !

 

Muffins_choco2

Pour 7 muffins

150 grammes de farine de blé 

50 grammes de sucre de canne blond
1 cuillère à café de levure
1 cuillère à café de cannelle en poudre
1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
50 grammes de chocolat à pâtisserie

1 oeuf
40 grammes de purée d’amande complète
125 mililitres de lait végétal (amande, riz…)

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 210 °C.

 

Mélanger les ingrédients sec dans un bol, avec le chocolat concassé.

 

Mélanger l’oeuf, la purée d’amande complète et le lait dans un autre bol puis verser dans le premier.

 

Mélanger rapidement.

 

Verser dans des moules à muffins. 

 

Cuire 10 minutes environ

 

 

Gateau pomme cannelle

Hier après midi atelier cuisine, je me suis donc posée l’éternel dilemme : chocolat ou fruit ? Xavier m’a répondu les deux bien sur… Et c’est comme ça qu’en plus des cookies aux flocons d’avoine et au chocolat j’ai réalisé un gâteau pomme cannelle. Je dois avouer un faible très prononcé pour cette association. Louise mon ainée a adoré ce gâteau les deux autres ayant voté pour les cookies.

 

Aucune originalité dans ce gâteau où la matière grasse est tout simplement remplacée par un mélange de purée d’amande blanches et d’huile d’olive (secret à garder précieusement sous risque de grimaces à répétition…).

 

J’ai utilisé pour ce gâteau un mélange de farine de blé et de farine de riz 1/2 complète car je vide actuellement mes placards en vue du printemps qui arrive et qui s’accompagne traditionnellement à Montpellier d’une invasion de mites alimentaires… N’ayant plus de rapadura j’ai ouvert mon sachet de sucre muscovado venant de l’île Maurice rapporté à Noel de chez Gosselin (célèbre épicerie Saint-Vaastaise dont je vous reparlerai…). Verdict : pas terrible car ce sucre forme des pépites qui ne se sont pas bien mélangées à la pâte ce qui au final n’a pas assez sucré ce gâteau. J’aurai du utiliser du sucre blond… 

Gateau_pomme_canelle

 

Pour un gâteau

 

75 grammes de farine de riz 1/2 complète 

75 grammes de farine de blé

1 c. à café de levure
80 grammes de sucre non raffiné (du sucre muscovado pour moi)
2 œufs
100 millilitres de lait de riz
80 grammes de purée d’amande blanche
40 millilitres d’huile d’olive
2 pommes
Cannelle et sucre blond pour saupoudrer

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 180 °C. 

 

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le sucre. 

 

Dans un bol, battre les œufs. 

 

Ajouter le lait, l’huile et la purée d’amande en fouettant. 

 

Verser ce mélange dans le mélange farineux et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène. 

 

Verser dans un moule à cake. Peler les pommes et les couper en fines tranches. 

 

Disposer les tranches dans la pâte à cake. 

 

Saupoudrer de cannelle et de sucre blond puis enfourner pour 35 à 40 minutes environ. 

 

Laisser tiédir avant de démouler.