Buche pommes pain d’épices

Autre challenge de Noël après les petits gâteaux de l’avent et les mignardises :  the bûche. Le principe est simple : soit une buche de sorbet glacée soit une buche maison. Il y a deux ans j’avais réalisé un nougat glacé à la chantilly de soja, l’année dernière une buche roulée à base de génoise et de crème au beurre sans beurre…. Vous ne les avez pas vu car je n’ai pas réussi à les prendre en photo avant qu’elles soient englouties. Alors cette année j’ai décidé de changer et d’innover. Je n’avais ni envie de crème ni envie de sorbet. En feuilletant le magazine collaboratif Yummy je suis tombée sur la recette de charlotte aux pommes et pains d’épices. Et voila j’avais trouvé ma bûche 2013 !

L’avantage de cette recette est qu’elle est simplissime. En plus le pain d’épice peut être préparé à l’avance et de plus elle doit être réalisé au moins 4 heures avant d’être servie pour permettre à la compotée de pommes de gélifier très légèrement. La seule chose à faire au moment du service est donc le caramel qui enrobe les noix de pécan pour la décoration et le côté croquant !

Nous avons tous été convaincus par ce dessert de fête pas trop sucré et très parfumé. A refaire pour d’autres occasions.

La photo ne lui rend pas honneur car je l’ai prise lors de la découpe pour être sure de vous la présenter…

buche noel 2013

Ingrédients : pour une bûche de 25cm de long

1 pain d’épices pas trop sucré et sans protéines de lait (recette à venir)

8 pommes acidulées

3 cuillères à soupe de sirop d’agave

90 grammes de cassonade

100 grammes de noix de pécan

2 pincées de cannelle en poudre

2 grammes d’agar agar 

50 grammes de cassonade (pour le caramel)

10 centilitres de crème d’amande (pour le caramel)

PREPARATION :

Dans une casserole porter 30 centilitres d’eau à ébullition pendant deux minutes avec l’agar agar, la canelle et le sirop d’agave. Retirer du feu et laisser infuser.

Tapisser les parois et le fond d’un moule à cake (ou d’une terrines) de fines tranches de pain d’épices. Mon moule à cake  est démontable ce qui permet un service nickel, si vous n’en avez pas, chemiser le moule de papier film pour faciliter le démoulage.

Eplucher et couper les pommes en dés puis les ajouter au sirop de canelle. Faire cuire le temps que les pommes soient tendres puis écraser grossièrement les pommes pour obtenir une compotée.

Verser une couche encore chaude de cette compotée, puis disposer une couche de pain d’épices, recouvrir à nouveau de pommes et finir par une couche de pain d’épices.

Réserver au frais pendant 4 heures environ.

Au moment de servir réaliser le caramel en chauffant dans une poêle la cassonade.

A l’obtention d’un caramel clair ajouter la crème d’amande et les noix de pécan et bien mélanger pour les enrober de caramel.

Disposer les noix sur la buche et déguster avec le caramel crémeux.

The best tarte aux pommes et aux coing

La tarte aux pommes c’est bon mais ce qui est encore meilleur c’est la tarte aux pommes et aux coings. Le seul hic de tout ca c’est les coings, alors, quand Laeti nous a donné un pot de compote, deux pots de gelée de coing et de la pâte de coing, notre bonheur a été immense. La pâte de coing a disparue dans l’estomac de Xavier et des deux grandes, la gelée a fait le bonheur de nos petits déjeuners pendant une semaine mais la purée elle m’a permis de faire THE BEST tarte de l’année !!!

Le secret c’est la pâte maison, la couche de compote de coing sous les pommes et la couche de gelée de coings sur les pommes…. Le coing quoi !Le seul problème c’est que pour la refaire il va falloir attendre la prochaine livraison de coings !

tarte pommes Ingrédients : pour 1 tarte 

pour la pâte

300 grammes de farine

190 grammes de margarine

5 grammes de sel

 

un pot de compote de coings peu sucrée

4 pommes chantecler (sucrée et acidulée)

un peu de gelée de coing pour le glaçage

PREPARATION :

Dans le bol du robot mélanger la margarine, et le sel. Ajouter ensuite la farine en mélangeant avec le crochet jusqu’à ce que la pate forme une boule.

Réserver la boule dans du film alimentaire au réfrigérateur environ 2 heures.

Foncer un moule à tarte en rajoutant si nécessaire un peu de farine si la pate est trop molle.

Etaler la compote de coing directement sur la pate crue.

Eplucher les pommes et les détailler en fines tranches. Les disposer en rosace sur la compote.

Couvrir d’une fine couche de gelée de coings.

Enfourner pour 30 à 40 minutes environ jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée.

Laisser refroidir et déguster tiède ou froide.

Smoothie de fin d’été fait par Maude

Le 6 septembre nous avons fêté les 2 ans de Juliette. Pour ses 1 an j’avais confectionné la traditionnelle mousse au chocolat, pour ses 2 ans j’ai fait pleins de petits gâteaux mais ce qui lui a le plus plu c’est le smoothie fait par Maude.

Le smoothie c’est un onctueux au sens littéral qui portent bien son nom. C’est donc un mélange de fruits frais mixés parfois mélangés à des jus de fruits, de la glace pilée ou du yaourt. Cela ne va pas vous étonner si je vous dis que la dernière possibilité n’existe pas chez nous. Le smoothie se fabrique à l’aide d’un indispensable blender car il nécessite pour être bien onctueux de mixer rapidement mais très finement les fruits.

Toutes les associations sont permises, nous en dégustons très régulièrement le week-end avec les fruits qui sont dans le coin ou dans le congélateur. C’est très ludique car on mélange des fruits et le résultat est souvent très bon et parfois délicieux.

Maude a mis dans le smoothie d’anniversaire les fruits qu’elle aime le plus c’est à dire des pêches blanches, des cerises de Claudie qui attendaient leur heure au congélateur, une banane pour l’épaisseur et un peu de jus de pomme.

Smothie_fon_eteAniv_jul

Ingrédients : pour 1 blender

4 pêches  

500 grammes de cerise

2 bananes

20 centilitre de jus de pomme

PREPARATION :

Dans le blender mettre la banane épluchée, les cerises dénoyautées encore congelées, les morceaux de pêches et le jus de pomme.

Mixer jusqu’à ne plus avoir de morceaux de fruits.

Déguster !

Granité à la pomme

Il fait souvent très chaud l’été à Montpellier. C’est certes très agréable mais malheureusement cela ne permet pas de garder les fruits très longtemps dehors car ils s’abiment vite. Du coup, je fais de nombreux compotes, confitures et smothies pour éviter de jeter pèches, prunes, bananes mais aussi parfois des pommes. Alors quand des amis nous ont servis ce granité de pommes j’ai trouvé l’idée géniale.

Le lendemain j’ai aussitôt refait la recette. Ce qui me plait c’est que c’est très simple à faire. Pas besoin de gratter toutes les 10 minutes le granité. Il suffit de le laisser plusieurs heures au congélateur puis soit de le gratter pour le servir afin d’avoir des grosses paillettes. J’ai testé une autre technique de flemmarde qui honnêtement marche très bien aussi et fait des petites paillettes : la fonction glace pilée de mon super blender.

Les filles ont adorées, Louise n’a pas remarqué le miel et Maude a été ravie d’avoir un nouveau dessert frais à déguster par les 35°C ambiants.A mon avis en rajoutant un doigt de vieux calvados on doit rajeunir sérieusement le trou normand ! 

Granite_pommeGranite_pomme_2

Ingrédients : pour 6 coupes

6 pommes un peu acides

un citron jaune

3 cuillères à soupe de miel doux

PREPARATION : 

Peler les pommes et les épépiner. Couper en morceaux moyens.

Presser le citron pour en obtenir le jus.

Mixer les pommes, le jus de citron et le miel dans un blender jusqu’à obtenir une «purée» assez lisse.

Mettre cette préparation dans un contenant à fond plat au congélateur pendant 2 à 3 heures.

Au moment de servir,

▪   râper à la fourchette pour obtenir des paillettes de granité

▪   mettre la préparation au blender et utiliser la fonction glace pilée jusqu’à l’obtention de paillettes de la taille souhaitée.

Crumble framboises mirabelles

Parmi les fruits de fin d’été que tout la maisonnée adore il y a les mirabelles. Fin septembre j’ai donc congelé les dernières mirabelles que nous avions en vue d’un dessert futur. En cet après midi un peu triste c’était parfait pour redonner un gout d’été à notre goûter.

 

J’ai associé les mirabelles congelées à des framboises surgelées pour avoir une touche d’acidité, et quelques pommes boscop qui étaient en train de s’abîmer.

 

Pour les miettes j’ai une fois de plus utilisé des flocons d’avoine, de la purée d’avoine complète et rapadura pour le côté un peu rustique afin de trancher avec les fruits.

 

Un régal !! D’ailleurs le plat a été vidé en un temps record. On a commencé par le déguster tiède au gouter, froid au dîner et ce qui restait à été dévoré au petit déjeuner par Maude.

 

Et dire qu’il va falloir attendre l’été prochain pour en remanger…

 

Crumble_framboise

 

Pour un plat

 

600 grammes de mirabelles

600 grammes de framboises

3 pommes boscop

 

120 grammes de petits flocons d’avoine

80 grammes de farine

100 grammes de rapadura

150 grammes de purée d’amande complète

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 200 °C

 

Mettre les framboises entières et les demi mirabelles dans un plat saupoudré de sucre.

 

Eplucher et couper les pommes en dés. Les ajouter dans le plat.

 

Dans un autre bol mélanger les flocons d’avoine, la farine et le sucre. Ajouter la purée d’amande et malaxer pour obtenir du bout des doigts pour obtenir un sable avec des gros morceaux. Si la préparation est trop sèche on peut ajouter un peu d’huile neutre (tournesol, pépins de raisins) pour obtenir la texture désirée.

 

Disposer sur les fruits.

 

Enfourner pour 30 minutes environ.

 

Déguster chaud, tiède ou froid selon votre gout.

 

 

Financiers pomme

Aujourd’hui c’était le jour des deuxièmes tentatives… J’ai donc fait une deuxième version des petites crèmes à la pistache et au spéculoos (je n’ai pas eu le temps de faire de photos donc cela devait être bon !! tant pis il faudra que je recommence…) mais surtout j’ai testé une deuxième recette de financiers.

 

Cette recette trouvée sur internet m’avait franchement interpellée car elle ne contient aucune matière grasse. Le beurre de la recette initiale est remplacée par de la compote de pommes… Autant vous dire que je les ai servis sans dire ce qu’ils contenaient pour recueillir les impressions à l’aveugle.

 

Le verdict : moelleux à souhait, le gout de pommes est indécelable et Patoun (mon grand père qui nous a rendu visite de week end) m’a aussitôt dit que cela lui rappelait les petits financiers de chez Gosselin. Et ça c’est une vrai référence de financiers !!! En revanche Maude les a boudés alors qu’elle s’était régalée de la première version. A mon avis elle était dans un jour sans !! D’ailleurs quand elle s’est décidée à les regoûter il n’y en avait plus… Tout le monde était passé par là avant elle !

 

Financiers_pomme2

 

Pour 8 financiers

2 blancs d’oeufs

60 grammes à soupe de sucre roux

60 grammes de poudre d’amande

30 grammes de farine de blé

100 grammes de compote de pommes non sucrée

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Mélanger le sucre, la farine et la poudre d’amande.

 

Monter les blancs d’oeufs en neige et les incorporer au mélange.

 

Ajouter la compote de pommes et remuer délicatement pour obtenir une pâte homogène.

 

Remplir les moules à financiers préalablement huilés et enfourner pour 15 minutes environ. Les financiers doivent juste être dorés.

 

Laisser refroidir avant de démouler.

 

 

Pancakes pomme banane

Après le dessert ultrasucré de mercredi en voici un beaucoup plus raisonnable puisqu’il ne contient pas de sucre hormis celui contenu dans les fruits. Ces pancakes trouvent aussi leur place au petit déjeuner où ils permettent de manger des fruits sous une autre forme.

 

C’est une recette de Juliette que j’ai transformé en utilisant uniquement du lait de riz et de la farine de blé et qui ne contient aucun sucre (on peut donc si on le désire en rajouter après lors de la dégustation !!). La base de pancakes peut ensuite être agrémenté des fruits (j’avais des pommes et des bananes d’ou le titre de ma recette). Cela doit aussi être très bon avec d’autres fruits comme de l’ananas, des poires, ou l’été des pèches ou des abricots pas trop mûrs…

 

Je les ai ensuite arrosés d’un filet de sirop d’agave (à mon avis avec du sirop d’érable cela aurait été encore mieux) et très légèrement saupoudré de noix de coco râpée.

 

Cette recette est aussitôt rentrée dans les recettes «quituenttout», et qui vont donc être refaites de nombreuses fois dans notre famille.

Pancake

 

Pour 12 pancakes environ

 

120 grammes de farine de blé

150 millilitres de lait de riz

3 oeufs

1 cuillère à café de levure

3 bananes

1 pomme

 

PREPARATION : 

 

Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige.

 

Battre les jaunes avec le lait.

 

Tamiser la farine et la levure puis les ajouter au mélange lait/oeufs.

 

Eplucher et râper une pomme.

 

Eplucher et couper en petits morceaux les bananes.

 

Incorporer les fruits puis les blancs montés au mélange en remuant délicatement.

 

Faire chauffer une poêle huilée sur un feu modéré.

 

Déposer des cuillères de pâte à pancakes dans la poêle.

 

Laisser cuire environ 3 minutes de chaque côté.

 

Accommoder à votre convenance (miel, sucre, sirop d’agave, sirop d’érable, crème fraiche pour les non allergiques, fruits secs, fruits frais, …) et servir tièdes.

 

Crumble pomme rhubarbe

Ce week end à la maison, nous recevons des amis qui ont eux aussi des régimes spécifiques : c’est donc un programme sans gluten, sans protéines de lait et végétarien qui nous attend. 

 

Pour finir le déjeuner sur une note sucrée j’ai fabriqué un crumble sans farine ni beurre !! J’avais un fond de rhubarbe qui patientait dans mon congélateur et j’y ai ajouté des pommes venant encore et toujours de mon panier. 

 

J’ai simplement remplacé la farine de blé par de la farine de riz demi complète et le beurre par un mélange margarine et purée d’amande. 

 

A mon avis, pour être parfait, il aurait nécessité un peu plus de sucre (à cause de l’acidité de la rhubarbe) et un peu plus de matière grasse car le crumble ne faisait pas des pépites mais plutôt un sablage un peu fin.

Ceci dit il était très bon et très sain !

Cruble_pomme_rhubarbe

 

Pour 8 personnes environ

1 kilogramme de rhubarbe congelée

1 cuillère à soupe de sirop d’agave

6 pommes crisp

200 grammes de farine de riz 1/2 complète

100 grammes de sucre blond

80 grammes de margarine végétale

80 grammes de purée d’amande blanche

Cannelle en poudre

 

PREPARATION

 

Faire compoter la rhubarbe avec un peu d’eau et le sirop d’agave.

 

Eplucher et couper les pommes en dés.

 

Faire préchauffer le four à 180 °C.

 

Mettre le mélange pomme rhubarbe au fond d’un plat à gratin.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et la cannelle. 

 

Ajouter la purée d’amande et la margarine, et malaxer avec les doigts pour bien les incorporer à la farine. 

On obtient des miettes sablées plus ou moins grossières. 

Répartir ce mélange sur les fruits et enfourner pendant 40-45 minutes environ.

 

 

Gateau pomme cannelle

Hier après midi atelier cuisine, je me suis donc posée l’éternel dilemme : chocolat ou fruit ? Xavier m’a répondu les deux bien sur… Et c’est comme ça qu’en plus des cookies aux flocons d’avoine et au chocolat j’ai réalisé un gâteau pomme cannelle. Je dois avouer un faible très prononcé pour cette association. Louise mon ainée a adoré ce gâteau les deux autres ayant voté pour les cookies.

 

Aucune originalité dans ce gâteau où la matière grasse est tout simplement remplacée par un mélange de purée d’amande blanches et d’huile d’olive (secret à garder précieusement sous risque de grimaces à répétition…).

 

J’ai utilisé pour ce gâteau un mélange de farine de blé et de farine de riz 1/2 complète car je vide actuellement mes placards en vue du printemps qui arrive et qui s’accompagne traditionnellement à Montpellier d’une invasion de mites alimentaires… N’ayant plus de rapadura j’ai ouvert mon sachet de sucre muscovado venant de l’île Maurice rapporté à Noel de chez Gosselin (célèbre épicerie Saint-Vaastaise dont je vous reparlerai…). Verdict : pas terrible car ce sucre forme des pépites qui ne se sont pas bien mélangées à la pâte ce qui au final n’a pas assez sucré ce gâteau. J’aurai du utiliser du sucre blond… 

Gateau_pomme_canelle

 

Pour un gâteau

 

75 grammes de farine de riz 1/2 complète 

75 grammes de farine de blé

1 c. à café de levure
80 grammes de sucre non raffiné (du sucre muscovado pour moi)
2 œufs
100 millilitres de lait de riz
80 grammes de purée d’amande blanche
40 millilitres d’huile d’olive
2 pommes
Cannelle et sucre blond pour saupoudrer

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 180 °C. 

 

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le sucre. 

 

Dans un bol, battre les œufs. 

 

Ajouter le lait, l’huile et la purée d’amande en fouettant. 

 

Verser ce mélange dans le mélange farineux et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène. 

 

Verser dans un moule à cake. Peler les pommes et les couper en fines tranches. 

 

Disposer les tranches dans la pâte à cake. 

 

Saupoudrer de cannelle et de sucre blond puis enfourner pour 35 à 40 minutes environ. 

 

Laisser tiédir avant de démouler.