Buche pommes pain d’épices

Autre challenge de Noël après les petits gâteaux de l’avent et les mignardises :  the bûche. Le principe est simple : soit une buche de sorbet glacée soit une buche maison. Il y a deux ans j’avais réalisé un nougat glacé à la chantilly de soja, l’année dernière une buche roulée à base de génoise et de crème au beurre sans beurre…. Vous ne les avez pas vu car je n’ai pas réussi à les prendre en photo avant qu’elles soient englouties. Alors cette année j’ai décidé de changer et d’innover. Je n’avais ni envie de crème ni envie de sorbet. En feuilletant le magazine collaboratif Yummy je suis tombée sur la recette de charlotte aux pommes et pains d’épices. Et voila j’avais trouvé ma bûche 2013 !

L’avantage de cette recette est qu’elle est simplissime. En plus le pain d’épice peut être préparé à l’avance et de plus elle doit être réalisé au moins 4 heures avant d’être servie pour permettre à la compotée de pommes de gélifier très légèrement. La seule chose à faire au moment du service est donc le caramel qui enrobe les noix de pécan pour la décoration et le côté croquant !

Nous avons tous été convaincus par ce dessert de fête pas trop sucré et très parfumé. A refaire pour d’autres occasions.

La photo ne lui rend pas honneur car je l’ai prise lors de la découpe pour être sure de vous la présenter…

buche noel 2013

Ingrédients : pour une bûche de 25cm de long

1 pain d’épices pas trop sucré et sans protéines de lait (recette à venir)

8 pommes acidulées

3 cuillères à soupe de sirop d’agave

90 grammes de cassonade

100 grammes de noix de pécan

2 pincées de cannelle en poudre

2 grammes d’agar agar 

50 grammes de cassonade (pour le caramel)

10 centilitres de crème d’amande (pour le caramel)

PREPARATION :

Dans une casserole porter 30 centilitres d’eau à ébullition pendant deux minutes avec l’agar agar, la canelle et le sirop d’agave. Retirer du feu et laisser infuser.

Tapisser les parois et le fond d’un moule à cake (ou d’une terrines) de fines tranches de pain d’épices. Mon moule à cake  est démontable ce qui permet un service nickel, si vous n’en avez pas, chemiser le moule de papier film pour faciliter le démoulage.

Eplucher et couper les pommes en dés puis les ajouter au sirop de canelle. Faire cuire le temps que les pommes soient tendres puis écraser grossièrement les pommes pour obtenir une compotée.

Verser une couche encore chaude de cette compotée, puis disposer une couche de pain d’épices, recouvrir à nouveau de pommes et finir par une couche de pain d’épices.

Réserver au frais pendant 4 heures environ.

Au moment de servir réaliser le caramel en chauffant dans une poêle la cassonade.

A l’obtention d’un caramel clair ajouter la crème d’amande et les noix de pécan et bien mélanger pour les enrober de caramel.

Disposer les noix sur la buche et déguster avec le caramel crémeux.

Biscuits canadiens

Après la moussaka qui réchauffe, et pour être en accord avec les températures glaciales mais de saison voici une recette dont l’ingrédient central est l’érable. Le produit le plus connu est le sirop d’érable qui est bien sur dans la recette mais il associé au sucre d’érable. J’ai découvert ce produit lors de mon voyage au Québec il y a longtemps. Le sucre d’érable est obtenu en chauffant du sirop d’érable. L’autre avantage après le gout réside dans son indice glycémique très bas. Un bon sucre, parfumé, que désirer de plus.

Ces petits biscuits ont disparu en une journée, et mon beau-père Hermann s’en est particulièrement régalé pour mon plus grand plaisir…

Biscuits_canadiens

Ingrédients : pour 40 petits gâteaux

200 grammes de farine 

80 grammes de margarine fondue 

80 grammes de sucre d’érable

1 cuillère à soupe de sirop d’érable

100 grammes de noix de pécan hachée

1 oeuf

1/4 de sachet de levure

une pincée de sel

PREPARATION :

Dans le bol du robot mettre la margarine et le sucre d’érable et bien mélanger pour obtenir une pommade.

Ajouter ensuite l’oeuf et le sirop d’érable.

Incorporer ensuite la farine, mélangée à la levure et au sel.

Finir en incorporant les noix de pécan hachées. Former une boule.

Réserver au réfrigérateur pendant 1heure environ.

Préchauffer le four à 180 °C.

Etaler entre deux feuilles de papier film alimentaire.

Découper à l’aide d’un emporte pièce des sablés de la taille voulue et les poser sur la plaque de cuisson préalablement recouverte d’une feuille de papier sulfurisée.

Enfourner pour 15 minutes environ.

Laisser refroidir avant de déguster. Conserver dans une boite en métal hermétique.

Carrot cake

Parmi mes gâteaux préférés il y a bien sur ceux que je mange depuis mon enfance. L’un d’entre eux est le carrot cake : pour moi c’est un souvenir de brunch dans un endroit un peu farfelu où ma maman retrouvait ses copines pour y partager un moment le dimanche dans le marais : Le loir dans la théière.

Mi brocante mi salon de thé, le lieu était très cosy dans mon souvenir avec plein de fauteuils club et de petites tables basses sur lesquelles je dessinais. J’y suis retournée il y a quelque temps, et j’ai trouvé qu’il y avait trop de monde et que le service était détestable. En revanche, le carrot cake y était toujours, et tout aussi délicieux que dans mon souvenir.

Après quelques essais plus ou moins réussis j’ai eu hier le résultat parfait : moelleux, un peu humide mais pas trop, un parfum de cannelle pas trop présent mais là quand même, et des petits bouts croquants de noix de pécan. Un vrai délice partagé par Maude et Xavier, Louise quand à elle a été arrêtée par l’idée de manger des carottes dans un gâteau ! Tant mieux cela en fera plus pour moi.

b17e9-carrot_cake

Ingrédients : pour 1 cake

300 grammes de carottes 

200 grammes de cassonade

200 grammes de farine 

200 grammes de margarine fondue 

100 grammes de noix de pécan

1/2 sachet de levure 

une pincée de vanille en poudre

1 cuillère à café de cannelle en poudre

4 œufs

PREPARATION :

Préchauffer le four à 180°C.

Eplucher et râper les carottes.

Dans le bol du robot, mélanger au fouet K la farine, le sucre, la levure, la cannelle et la vanille.

Ajouter ensuite les oeufs.

Faire fondre la margarine, et l’ajouter au mélange précédent pour obtenir un mélange homogène.

Terminer en incorporant les carottes râpées et les noix de pécan grossièrement hachées.

Verser la préparation dans un moule en silicone et enfourner pour 50 minutes environ.

Laisser refroidir avant de démouler et déguster froid.