Risotto speck-épinards-champignons de Paris

Hier soir le programme du diner était simple : réparer Xavier, terrassé par une affreuse infection de microbes… A cas désespéré, réponse magique : un risotto ! Je stocke toujours dans mes placards du riz carnaroli pour pouvoir faire à l’improviste un petit risotto. J’y ai ajouté selon mon inspiration du jour des petits champignons de Paris frais, une poignée d’épinards venant de mon panier qui me restaient, et des tranches de speck pour le gout fumé. Un vrai régal ! Cela a marché temporairement sur Xavier qui en a mangé deux assiettes avant d’aller se recoucher…

 

Mais, qui dit risotto, pour ceux qui suivent dit liaison mantecare (ce délicieux mélange de beurre froid et de parmesan fraichement rapé !!!) hors, pour nous, point de mantecare qui tienne. J’ai donc mis des généreuses cuillerées de purée d’amande blanche (encore et toujours…) pour le côté crémeux, et saupoudré le plat de levure maltée pour le goût fromager. Le résultat est bluffant (la photo un peu moins je vous l’accorde).

 

Risotto_speck2

Pour 6 personnes environ

500 grammes de riz carnaroli

1 oignon

1 grosse poignée d’épinards frais

300 grammes de champignon de paris

6 tranches de speck

noix de cajou

1,5 litre de bouillon de légumes (fait avec des cubes bio pour moi)

3 généreuses cuillères à soupe de purée d’amande blanche

levure maltée

 

 

PREPARATION : 

 

Couper et faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive.

 

Ajouter le riz et remuer jusqu’à ce qu’il devienne translucide.

 

Ajouter les champignons de paris rincés et coupés en 4.

 

Incorporer sur feu doux le bouillon de légumes chaud louche par louche en remuant sans arrêt. 

 

A la moitié du bouillon environ, ajouter les feuilles d’épinard grossièrement hachées.

 

Terminer la cuisson du riz en ajoutant le bouillon progressivement. Garder une louche de bouillon pour ajouter au moment du service.

 

Juste avant de servir, ajouter la purée d’amande blanche, le speck, les noix de cajou hachées, le bouillon restant et saupoudrer de levure maltée. Mélanger puis couvrir pendant une minute.

 

Servir bien chaud.

 

Curry poulet épinard

Toute la famille adore les plats exotiques et le palais le plus sensible n’est pas celui que l’on attendrait puisqu’il s’agit de Xavier. J’ai été bercée dans mon enfance par un curry absolument génial le «Catcurry» fait par Catherine l’une des meilleures amies de ma maman. 

 

C’est donc tout naturellement que j’ai commencé à en faire. La version que je vous propose aujourd’hui est l’une de mes préférées car elle comporte des légumes et elle est très très simple à réaliser (parfaite pour les soirs sans inspiration). Hors en ce moment mon panier contient presque chaque semaine des pousses d’épinard. C’est donc la saison parfaite pour faire ce plat qui accompagné de riz basmati devient un plat savoureux et complet.

 

Mon astuce pour éviter les protéines de lait : la noix de coco dans tous ses états : lait de coco et nois de coco rapée.

 

Ce plat Louise l’adore et Maude aussi dès qu’elle a oublié qu’il y avait des épinards dedans. Je dois avouer que je lui ai dit qu’il s’agissait de salade et là miracle c’est devenu «super bon, d’ailleurs j’en veux pour mon repas de demain à l’école». Sa maîtresse aussi l’adore car elle l’a visiblement goutée et m’a demandée ma recette !

 

 

Pour 4 personnes

4 beaux blancs de poulet fermier 

1 kilo d’épinard frais

1 oignon doux

2 cuillères à soupe de pâte de curry korma

1 boite de lait de coco pour la cuisine

noix de coco rapée

 

PREPARATION : 

 

Nettoyer les épinards puis les faire blanchir dans une grande casserole d’eau bouillante salée. 

 

Les égoutter puis les hacher. 

 

Couper les oignons et les blancs de poulet en petits dés puis les faire blondir dans une cocote en fonte. 

 

Ajouter la pâte de curry et laisser mijoter 30 minutes environ pour que les saveurs s’imprègnent bien. 

 

Faire cuire du riz basmati. 

 

Juste avant de servir ajouter la boite de lait de coco et la noix de coco râpée et laisser chauffer 2 minutes environ. 

Servir chaud accompagné du riz basmati.