Panna cotta au praliné

J’avais repéré depuis longtemps sur le net pleins de recettes de panna cotta ce délicieux dessert italien normalement cuisiné à partir de crème fraiche. Après moultes hésitatations et essais plus ou moins réussi avec de la crème d’avoine et d’épeautre j’ai décidé d’utiliser de la crème d’amande comme produit de substitution. A partir de la pour jouer totalement le côté amande j’ai parfumé ma panna cotta avec du praliné de chez Valrhona qui est absolument délicieux (ceci dit il vaut mieux car j’en ai acheté un kilo !!).

 

Cette recette est simplissime et à le gros avantage de se préparer à l’avance. Après côté présentation tout est possible : on peut choisir de la démouler ou de la laisser dans un joli contenant, la parsemer de copeaux de chocolat ou de pralin, proposer un sirop ou un coulis pour l’agrémenter… 

Panna_cotta_pralinee

Photo du soir… désespoir…

Pour 4 coupes

200 grammes de praliné VALRHONA

50 grammes de chocolat noir

25 centilitres de crème d’amande

25 centilitres de lait d’amande

2 grammes d’agar agar (ou 3 feuilles de gélatine alimentaire)

20 grammes de cassonade

 

PREPARATION

 

Mettre le praliné, le chocolat, la crème et le lait d’amande dans une casserole à feu doux. 

 

Remuer régulièrement le mélanger pour obtenir une crème homogène.

 

Porter à ébullition et ajouter l’agar agar. Laisser reprendre l’ébullition et faire frémir quelques instants.

 

Laisser refroidir puis verser dans les coupes. 

 

Réfrigérer 2 heures minimum et servir froid.

 

Décorer avec quelques grains de pralin.

 

 

 

Crémeux noisettes banane

Après toutes les galettes des rois mangées pour faire des tests … voici pour changer une recettes à base de fruit. C’est une version un peu plus élaborée de la base que j’utilise pour faire la glace «pralinée» mais les deux ingrédients de base sont les mêmes : banane et purée de noisettes.

 

Pour l’épaissir j’ai utilisé de la crème de quinoa car je venais d’en acheter pour faire une autre recette. Au final j’ai trouvé son gout un peu trop prononcé (quand à Xavier qui n’aime pas le quinoa il en a mangé une cuillères…) j’ai donc refait un test avec de la crème de kokkoh (mélange de riz rond complet , de riz doux, de quinoa et  d’haricot azukis) qui a un gout plus doux que celle de quinoa et qui disparait plus derrière la banane et la noisette. C’est donc celle que je vous présente.

 

Pour faire passer la recette plus facilement je l’ai agrémenté de topping (ou garniture !!) à base de pralin pour accentuer le coté praliné et de quinoa soufflé enrobé de miel car le crémeux est très peu sucré. Un succès total auprès de mes filles mais aussi de leurs deux copains (sans parler de leurs parents) qui étaient là pour le goûter.

 

Cremeux_banane_noisettes2

 

Pour 6 verrines

120 mililtres de crème de kokkoh

360 mililtres de lait d’amande

2 cuillères à soupe de sucre

3 bananes

1 cuillère à café de jus de citron

3 cuillères à soupe de purée de noisettes

1 poignée de quinoa soufflé

1 poignée de pralin

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 180 °C. 

 

Mélanger la farine, la poudre à lever, le sucre, les flocons et 1 pincée de sel. 

 

Ajouter le chocolat concassé en petits dés. Mélanger et ajouter l’huile et le lait. 

 

Former les cookies sur la plaque du four. 

 

Enfourner pour 20 mn environ. 

 

Dès la sortie du four, décoller les cookies pour qu’ils n’attachent pas, puis laisser refroidir sur la plaque.

 

 

Crèmes chocolat et pistache

Si je dois désormais me priver de sucre ce n’est pas le cas du reste de ma tribu alors cet après midi j’ai décidé de leur faire une petite douceur sucrée pour le dessert.

 

J’avais archivé dans mon cahier magique une recette de petits pots de crèmes chocolat et pistache qui m’avait tapé dans l’oeil, mais qui était faite à partir de lait entier.

 

J’ai donc tenté la substitution pure et simple du lait entier par du lait d’amande. Sauf que après dix minutes de recherche je me suis rendue compte que je n’avais plus de lait d’amande. Qu’à cela ne tienne, j’en ai fabriqué du «maison» en mixant de la purée d’amande blanche et de l’eau tiède.

 

Au final une recette très rapide (moins de 10 minutes pour le tout) dont ma tribu m’a dit des merveilles. La texture est à mi chemin entre une mousse et une crème. Parfaites pour terminer un repas. Ils ont quand même trouvé que celle au chocolat manquait un peu de sucre comparée à celle à la pistache mais bon à mon avis c’est juste pour que j’en refasse très vite.

 

On doit pouvoir faire d’autres parfums en utilisant la même base. A suivre…

Cremes_pistache_choco3

 

Pour 6 ramequins

50 centilitres d’eau

2 cuillères à soupe de purée d’amande blanche

3 cuillères à soupe de sucre roux

1/2 cuillère à café d’agar agar

75 grammes de chocolat noir

1 cuillère à soupe de pâte de pistache

 

PREPARATION

 

Battre au fouet électrique un demi litre d’eau et la purée d’amande pour obtenir le lait d’amande «maison».

 

Verser ce lait dans une casserole. Y délayer le sucre et l’agar-agar.

 

Porter à ébullition, puis maintenir l’ébullition pendant 2 minutes en remuant sans cesse.

 

Hors du feu, séparer en deux moitiés le mélange. Dans l’une des deux parties ajouter le chocolat. Laisser fondre, puis mélanger. Battre au fouet électrique pendant 3 minutes pour bien aérer la préparation.

 

Faire de même avec l’autre partie en y ajoutant la pâte de pistache.

 

Répartir dans des ramequins, laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pendant 2 heures minimum. Plus longtemps on la laissera les crèmes au réfrigérateur, plus leur consistance sera mousseuse

 

Flan coco

Je me suis réveillée ce matin avec une envie de nourriture asiatique : au programme du dîner de ce soir bo bun et flan coco. Ce qui est génial c’est que toute la famille partage ma passion pour la nourriture asiatique, Louise et Maude étant largement en tête. Hier soir elles se sont d’ailleurs régalées de sushis (mais nous en reparlerons…).

 

Les recettes de flan coco contiennent souvent du lait concentré sucré qui est un produit totalement banni de ma cuisine d’une part car il contient du lait (c’est comme le port salut c’est écrit dessus) mais surtout car c’est un vrai crime diététique de gras et de sucre mélé. Une amie à moi m’a suggéré de le supprimer purement et simplement et c’est ce que j’ai essayé aujourd’hui.

 

Au final ce flan est un petit peu moins onctueux que du flan classique mais il est très parfumé et tout simplement délicieux. Recette validée (sauf par Maude qui a fait des grimaces) et donc partagée avec vous !

Flan_cocoFlan_coco5

 

Pour 4 personnes environ

40 centilitre de lait de coco

4 oeufs

4 cuillères à soupe de sucre

4 cuillères à soupe de farine de blé

30 grammes de noix de coco râpée

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 210°C.

 

Porter doucement le lait de coco à ébullition. 

 

Pendant ce temps, battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. 

 

Ajouter la farine et la noix de coco. 

 

Tout en battant, toujours au fouet à main, incorporer tout doucement le lait de coco chaud. 

 

Verser dans un plat à gratin.

 

Enfourner pour 20 minutes environ.

 

Servir tiède ou froid.