Smoothie de fin d’été fait par Maude

Le 6 septembre nous avons fêté les 2 ans de Juliette. Pour ses 1 an j’avais confectionné la traditionnelle mousse au chocolat, pour ses 2 ans j’ai fait pleins de petits gâteaux mais ce qui lui a le plus plu c’est le smoothie fait par Maude.

Le smoothie c’est un onctueux au sens littéral qui portent bien son nom. C’est donc un mélange de fruits frais mixés parfois mélangés à des jus de fruits, de la glace pilée ou du yaourt. Cela ne va pas vous étonner si je vous dis que la dernière possibilité n’existe pas chez nous. Le smoothie se fabrique à l’aide d’un indispensable blender car il nécessite pour être bien onctueux de mixer rapidement mais très finement les fruits.

Toutes les associations sont permises, nous en dégustons très régulièrement le week-end avec les fruits qui sont dans le coin ou dans le congélateur. C’est très ludique car on mélange des fruits et le résultat est souvent très bon et parfois délicieux.

Maude a mis dans le smoothie d’anniversaire les fruits qu’elle aime le plus c’est à dire des pêches blanches, des cerises de Claudie qui attendaient leur heure au congélateur, une banane pour l’épaisseur et un peu de jus de pomme.

Smothie_fon_eteAniv_jul

Ingrédients : pour 1 blender

4 pêches  

500 grammes de cerise

2 bananes

20 centilitre de jus de pomme

PREPARATION :

Dans le blender mettre la banane épluchée, les cerises dénoyautées encore congelées, les morceaux de pêches et le jus de pomme.

Mixer jusqu’à ne plus avoir de morceaux de fruits.

Déguster !

Confitures maison

Au petit déjeuner à défaut de beurre et de Nutella, Maude et Xavier mais tout le reste de la tribu avec eux, mangent quasi systématiquement leurs tartines à la confiture. Si grâce à Fanfan nous sommes une fois par an ravitaillés en confiture d’orange et grâce à Pyo Xavier se régale de confiture de figues/raisins/noix pour les autres parfums jusque là je les achetais.

En passant un moment à Saint Vaast fin aout en solo avec mes filles j’ai découvert un maraicher à Quettehou qui vend des fruits et des légumes de saison, locaux, en conversion bio et surtout des lots de fruits à confiture à des prix défiant toute concurrence. C’est comme ca que je me suis retrouvée à la tête de 8 kilos de reine-claude, 6 kilos de mirabelle, 5 kilos de fraises, 4 kilos de pèche et autant de poires !

J’ai passé une semaine dans le triage de fruit, la macération au sucre et les cuissons en jonglant avec toutes les casseroles de la maison…Au final environ 40 pots de confitures que j’ai un peu disséminés : dans les placards de Saint Vaast, de maman à Régneville, de Constance à Niort, de Laetitia, de Juliette et de Marie à Montpellier. J’ai rangé les 25 pots restants et depuis nous ne mangeons que de la confiture maison.

Etant totalement néophyte en confiture j’ai appliqué la même règle pour tous les fruits 1 kilo de fruit pour 600 grammes de sucre cristal. J’ai ensuite fait varier le temps de cuisson et le nombre de cuisson afin d’obtenir la consistance que je pensais être bonne pour la confiture ! Un peu expérimental mais honnêtement elles sont toutes délicieuses et pas très sucrées.

 

Img_1205Img_1207Img_1208Img_1248Img_1251

 

Granité pêche cerise

Quand je découvre une recette qui me plait je ne peux m’empêcher de la décliner sous différentes formes. Ce fut le cas du granité !

Deux jours après le premier à la pomme j’ai vu trois pêches qui faisaient la grimace alors ni une ni deux directions le blender. Comme cela ne faisait pas beaucoup j’y ai ajouté un sachet de cerise qui attendaient patiemment leur tour au congélateur… et roule ou plutôt mixe !!

Au final un granité rose vif absolument addictif ! Il a disparu en un temps record… Et ce n’est pas Louise, Maude ou même Juliette qui diront le contraire au vu de la quantité qu’elles en ont ingéré à trois.

Le seul souci il va falloir attendre les prochaines cerises du jardin de Claudie pour recommencer… A moins de faire des test avec des griottes surgelées…A suivre

Granite_peche_ceriser

 

Ingrédients : pour 6 coupes

3 pêches blanches

800 grammes de cerise congelées

un citron jaune

3 cuillères à soupe de miel doux

PREPARATION :

Peler les pêches. Couper en morceaux moyens.

Presser le citron pour en obtenir le jus.

Mixer les pêches, les cerises encore congelées, le jus de citron et le miel dans un blender jusqu’à obtenir une «purée» assez lisse.

Mettre cette préparation dans un contenant à fond plat au congélateur pendant 2 à 3 heures.

Au moment de servir, mettre la préparation au blender et utiliser la fonction glace pilée jusqu’à l’obtention de paillettes de la taille souhaitée.

Granité à la pomme

Il fait souvent très chaud l’été à Montpellier. C’est certes très agréable mais malheureusement cela ne permet pas de garder les fruits très longtemps dehors car ils s’abiment vite. Du coup, je fais de nombreux compotes, confitures et smothies pour éviter de jeter pèches, prunes, bananes mais aussi parfois des pommes. Alors quand des amis nous ont servis ce granité de pommes j’ai trouvé l’idée géniale.

Le lendemain j’ai aussitôt refait la recette. Ce qui me plait c’est que c’est très simple à faire. Pas besoin de gratter toutes les 10 minutes le granité. Il suffit de le laisser plusieurs heures au congélateur puis soit de le gratter pour le servir afin d’avoir des grosses paillettes. J’ai testé une autre technique de flemmarde qui honnêtement marche très bien aussi et fait des petites paillettes : la fonction glace pilée de mon super blender.

Les filles ont adorées, Louise n’a pas remarqué le miel et Maude a été ravie d’avoir un nouveau dessert frais à déguster par les 35°C ambiants.A mon avis en rajoutant un doigt de vieux calvados on doit rajeunir sérieusement le trou normand ! 

Granite_pommeGranite_pomme_2

Ingrédients : pour 6 coupes

6 pommes un peu acides

un citron jaune

3 cuillères à soupe de miel doux

PREPARATION : 

Peler les pommes et les épépiner. Couper en morceaux moyens.

Presser le citron pour en obtenir le jus.

Mixer les pommes, le jus de citron et le miel dans un blender jusqu’à obtenir une «purée» assez lisse.

Mettre cette préparation dans un contenant à fond plat au congélateur pendant 2 à 3 heures.

Au moment de servir,

▪   râper à la fourchette pour obtenir des paillettes de granité

▪   mettre la préparation au blender et utiliser la fonction glace pilée jusqu’à l’obtention de paillettes de la taille souhaitée.

Pêches aux amaretti

Dans la série dessert d’été voici l’un des grands classiques de la maison : les pêches aux amaretti. Je fais ce dessert depuis plus de 10 ans : avant je mettais de la crème fraiche et maintenant je mets de la crème d’amande. Honnêtement cela ne fait pas une grande différence gustative le gout prédominant étant celui des amaretti. 

Lazzaroniamarettibag200gAmaretti-croquants-lazzaroni-en-barquette-200-gr

Les amaretti sont des macarons italiens quo peuvent être durs ou moelleux. Pour cette recette j’utilise des amaretti secs que je réduis en poudre. Ils sont fabriqués à partir de sucre, d’amandes douces et d’amandes amères, qui sont remplacées parfois par les amandes des noyaux d’abricots.

 

Ce dessert est parfait pour les grandes tablées car il ne nécessite pas de grandes préparations et peut se déguster soit tiède, soit froid. Il vaut mieux en prévoir trop que pas assez… 

PechePeche_2

Pour un grand plat

 

8 pêches blanches ou jaunes

16 amaretti

16 cuillères à café de crème d’amande (la Mandorle pour moi).

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Ouvrir les pêches en deux et les disposer dans un plat allant au four.

 

Dans chaque oreillon mettre une cuillère à café de crème d’amande et un amaretti broyé.

Enfourner pour 30 minutes environ puis éteindre le four. Laisser refroidir totalement ou déguster tiède.

 

Gelée framboise litchee

L’avantage d’avoir une allergique aux protéines de lait dans la famille c’est que tout le monde redécouvre des produits que l’on négligeait jusque la par habitude. Le meilleur exemple c’est les confitures. Depuis que Maude est allergique elles sont omniprésentes sur la table de notre petit déjeuner. Xavier adore ça aussi mais bien sur chacun d’entre nous a ses parfums préférés c’est pourquoi il y a toujours au moins 4 pots ouverts en même temps…

 

Cet été nous avons décidé avec Laeti de se lancer dans la confection de confitures pour faire des réserves pour l’hiver en utilisant les fruits de saison et en allant les récolter quand cela est possible.

 

A partir de la nous avons testé un grand nombre de variations. Je vais vous les présenter dans les articles à venir… Nous avons aussi eu envie de refaire une recette que Laetitia a apprise dans un cours de cuisine et que je n’avais jamais gouté. Cette gelée est vraiment très parfumé et tous les arômes sont bien présents sans que l’un soit prédominant.

 

Le pot, certes petit, a disparu en deux jours à la maison et Xavier m’en réclame depuis mais en format familial !

Gelee_framboise

 

Pour deux touts petits pots

 

50 grammes de framboises

50 grammes de litchis

4 grammes de pectine

2 à 3 gouttes de sirop de rose

1 cuillère à café de jus de citron

 

PREPARATION

Mixer les fruits et passer la préparation au chinois pour enlever les grains  puis réserver au froid

Verser les fruits à froid dans une casserole, ajouter le sucre et la pectine. Remuer pour rendre le mélange homogène et faire bouillir 3 à 4 minutes en écumant si nécessaire.

Retirer du feu et ajouter le jus de citron.

Réserver au réfrigérateur pendant une nuit au minimum.

Consommer dans les 15 jours suivants l’ouverture du pot.

 

Madeleines de Laeti et cherry curd

Mon amie Laetitia est la reine de la madeleine. Elle a même fourni pendant trois semaines un salon de thé dont le patissier était en vacances…. Quand elle garde mes monstresses elle en fait des sans protéines de lait en utilisant le beurre Facélina qu’elle conserve dans son réfrigérateur en vue des invasions régulières…

 

Depuis je refais régulièrement sa recette en la respectant scrupuleusement. J’y ai juste ajouté du cacao pour des madeleines chocolatées et de la poudre de matcha pour des madeleines vertes que je n’ai pas pu prendre en photo tant elles ont disparu vite…

 

Pour finir un sachet de fruits rouges décongelés j’ai improvisé un mercredi après midi un cherry curd qui a beaucoup plu aux enfants en accompagnement des madeleines.

 

En attendant voici la recette originale des Madeleines de Laeti qui sont, je vous rassure, «bien meilleures quand c’est Laeti qui les fait» d’après mes adorables filles !!!

Madeleine_cherry_curd

pour 16 madeleines

 

150 grammes de farine

125 grammes de margarine

120 grammes de sucre

3 oeufs

30 grammes de miel liquide

le zeste d’un citron

1 sachet de levure

1 pincée de sel

 

PREPARATION

 

Laisser la margarine 

 

Mélanger le sucre et les oeufs entiers jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

 

Ajouter tout en fouettant, le miel, le zeste du citron, la pincée de sel, la farine et le levure mélangées et enfin la margarine molle.

 

Mettre cette préparation au refrigérateur au minimum deux heures et au mieux une nuit.

 

Préchauffer le four à 200 °C.

 

Huiler légèrement les moules à madeleines et les remplir qu’au 3/4.

 

Enfourner pour 10 minutes environ. Les madeleines doivent avoir formé leur bosse et être bien dorée.

 

Déguster tiède ou froid.

 

pour un pot de curd aux fruit rouges

 

180 grammes de fruits rouges décongelés

2 oeufs entiers

2 cuillères à soupe de maïzéna

150 grammes de sucre

 

PREPARATION : 

 

Mixer les fruits rouges et passer au chinois pour récupérer la pulpe.

 

Mettre la pulpe dans une casserole avec les oeufs, la maïzéna et le sucre.

 

Fouetter et faire cuire 5 minutes sur feu doux sans cesser de mélanger pour obtenir une crème épaisse, lisse et homogène.

 

Laisser refroidir la préparation 30 minutes avant de la trasférer dans un pot.

 

Fermer le pot hermétiquement et conserver une semaine maximum au réfrigérateur.

Clafoutis nectarine verveine

Parfois il me faut très longtemps pour tester une recette que je trouve en regardant mes blogs de référence et parfois non… Ce clafoutis aux nectarine m’a immédiatement conquise car j’avais tous les ingrédients sous la main. Alors sitôt vu chez d’Âme Bio et sitôt réalisé.

 

Le parfum de verveine a beaucoup plu à Xavier mais un peu moins aux filles (elles ont néanmoins voté pour que je mette la recette sur le blog ce qui n’est pas toujours le cas !). Elle s’associe à l’amande et parfume agréablement l’appareil à clafoutis sans être trop présente. On doit également pouvoir mettre d’autres parfums comme de la fleur d’oranger ou même de la lavande.

 

L’appareil doit également être délicieux comme base de far par exemple aux pruneaux ce que je compte essayer très prochainement. Je n’ai pas trop modifié la recette hormis la farine car je n’ai que de la farine de blé sous la main.

 

Tous les fruits d’été se prêteront aussi bien au jeu de ce clafoutis qui permet d’écouler les fruits un peu passés mais encore pleins de parfums.

Clafoutisnectarine2

Pour 6 à 8 personnes

5 nectarines 

1 bonne poignée de feuilles séchées de verveine

4 oeufs

80 grammes de poudre d’amandes

40 centilitres de lait d’amande

50 grammes de farine

3 cuillères à soupe de miel

 

PREPARATION : 

 

Préchauffer le four à 200°C.

 

Dans une casserole, porter à ébullition le lait d’amande avec les feuilles de verveine. Dès l’ébullition, mettre hors du feu et laisser tiédir. La verveine va continuer à s’infuser.

 

Dans un saladier, fouetter les oeufs puis ajouter la poudre d’amandes et la farine. B

 

Rincer et essuyer les nectarines. Les dénoyauter et couper chaque nectarine en 8 tranches. Les disposer au fond d’un moule à tarte ou à manqué rond siliconé ou préalablement huilé. 

 

Enlever les feuilles de verveine dans le lait tiède à l’aide d’une passoire. 

 

Ajouter le miel et remuer. 

 

Verser le lait infusé et sucré dans le saladier et bien mélanger.

 

Verser la préparation sur les fruits. 

 

Enfourner 35 minutes environ et servir tiède.

 

 

Salade banane passion fraise

J’ai quitté Montpellier pour une délicieuse maison à Saint Cyr sur Mer pour une dizaine de jours pour les vacances mais ce lieu enchanté est totalement dépourvu de connexion internet rapide… D’où un ralentissement certain dans la publication de mes recettes.

 

En voici quand même une, simplissime, piquée à Diégo et que j’ai bien sûr légèrement transformée (on ne se refait pas !!). Il m’a expliqué comment choisir des fruits de la passion murs à point : il faut que la peau soit foncée (si elle a quelques taches ce n’est pas très grave) et fripée, et que le fruit soit relativement souple. 

 

Cette salade est fraîche et très parfumée et l’association des textures est particulièrement réussie à mon gout. Elle a été saluée par toute ma tribu.

 

Salade_banane_fraise

 

Pour 6 personnes environ

 

6 bananes mures

6 fruits de la passion

une dizaine de fraises

le jus d’un demi citron

50 centilitres de lait de coco

quelques feuilles de menthe fraiche

 

PREPARATION : 

 

Eplucher et couper les bananes en rondelles.

 

Ouvrir en deux et vider les fruits de la passion.

 

Presser le jus d’un demi citron et le mettre sur les fruits.

 

Laver, éplucher et couper les fraises en dés.

 

Verser le lait de coco.

 

Mélanger la salade de fruits.

 

Décorer de menthe ciselée.

 

Conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Crumble pomme rhubarbe

Ce week end à la maison, nous recevons des amis qui ont eux aussi des régimes spécifiques : c’est donc un programme sans gluten, sans protéines de lait et végétarien qui nous attend. 

 

Pour finir le déjeuner sur une note sucrée j’ai fabriqué un crumble sans farine ni beurre !! J’avais un fond de rhubarbe qui patientait dans mon congélateur et j’y ai ajouté des pommes venant encore et toujours de mon panier. 

 

J’ai simplement remplacé la farine de blé par de la farine de riz demi complète et le beurre par un mélange margarine et purée d’amande. 

 

A mon avis, pour être parfait, il aurait nécessité un peu plus de sucre (à cause de l’acidité de la rhubarbe) et un peu plus de matière grasse car le crumble ne faisait pas des pépites mais plutôt un sablage un peu fin.

Ceci dit il était très bon et très sain !

Cruble_pomme_rhubarbe

 

Pour 8 personnes environ

1 kilogramme de rhubarbe congelée

1 cuillère à soupe de sirop d’agave

6 pommes crisp

200 grammes de farine de riz 1/2 complète

100 grammes de sucre blond

80 grammes de margarine végétale

80 grammes de purée d’amande blanche

Cannelle en poudre

 

PREPARATION

 

Faire compoter la rhubarbe avec un peu d’eau et le sirop d’agave.

 

Eplucher et couper les pommes en dés.

 

Faire préchauffer le four à 180 °C.

 

Mettre le mélange pomme rhubarbe au fond d’un plat à gratin.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et la cannelle. 

 

Ajouter la purée d’amande et la margarine, et malaxer avec les doigts pour bien les incorporer à la farine. 

On obtient des miettes sablées plus ou moins grossières. 

Répartir ce mélange sur les fruits et enfourner pendant 40-45 minutes environ.