Hachis boeuf-carottes-pommes de terre

L’une de mes spécialités est le hachis parmentier. Ce que j’aime particulièrement c’est qu’on peut le faire sous plein de formes différentes (grand plat familial, petit plat individuel ou même verrines pour frimer les grands soirs…) et que les associations sont très diverses. Ma frangine est fan de mon hachis parmentier et me le demande systématiquement dès qu’on se voit (voila comment nous en avons mangé par 33° dehors !!). Moi c’est son rougail saucisse que je vous présenterai surement un jour, car c’est aussi un des délice de Maude.

 

Lors de mon virage culinaire il a fallu que je modifie ma recette de base : adieu demi plaquette de beurre salé dans la purée, généreuses cuillères de crème fermière et couche gratijeudi 1 avril 2010

 

L’une de mes spécialités est le hachis parmentier. Ce que j’aime particulièrement c’est qu’on peut le faire sous plein de formes différentes (grand plat familial, petit plat individuel ou même verrines pour frimer les grands soirs…) et que les associations sont très diverses. Ma frangine est fan de mon hachis parmentier et me le demande systématiquement dès qu’on se voit (voila comment nous en avons mangé par 33° dehors !!). Moi c’est son rougail saucisse que je vous présenterai surement un jour, car c’est aussi un des délice de Maude.

 

Lors de mon virage culinaire il a fallu que je modifie ma recette de base : adieu demi plaquette de beurre salé dans la purée, généreuses cuillères de crème fermière et couche gratinée d’emmental ! 

 

Je vous livre aujourd’hui la version carottes qui rendent aimable, boeuf haché et les éternelles pomme de terre qu’adorent Louise et Maude, que je fais actuellement pour profiter des petites carottes qui me sont livrées chaque vendredi dans mon panier de légumes (plus d’infos ici).

 

Mon secret c’est le mélange purée d’amande-levure maltée que je met dessus à la fin de la cuisson et qui a le bon goût du fromage fondu, les fils en moins…

 

Maude qui a un panier repas le midi a mangé à elle seule en 3 repas la moitié du plat !

 

Pour un grand plat (6 à 8 personnes)

2 kilo de pommes de terre amandine

1 kilo de carottes fanes

750 grammes de boeuf haché 

2 oignons doux

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

3 cuillères à soupe de purée d’amandes levure maltée

sel, poivre, noix de muscade

 

PREPARATION

 

Eplucher les carottes et les pommes de terre puis les faire cuire dans une grande quantité d’eau légèrement salée jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement cuites. 

 

Faire une purée en utilisant un moulin à légumes avec la grille à gros trous.

Ajouter à la purée l’huile d’olive, 2 belles cuillères à soupe de purée d’amandes, puis assaisonner en mettant également la noix de muscade.

 

Préchauffer le four à 210°C.

 

Couper les oignons en petits dés puis les faire blondir dans une poêle légèrement huilée.

 

Ajouter la viande aux oignons et la saisir 5 minutes.

 

Monter ensuite le hachis dans le plat de service en commençant par mettre la viande puis la purée. 

 

Enfourner le plat 40 minutes. 

 

Mélanger dans un bol la purée d’amande restante et de la levure maltée pour obtenir un «crumble». 

 

Déposer ce «crumble» sur le hachis à l’issue des 40 minutes de cuisson et laisser colorer dans le four pendant encore 10 minutes environ. 

 

Servir chaud accompagné d’une salade verte.